Élection d’Antony Perrino à la tête de la Fédération du BTP Pumonte

Élection d’Antony Perrino à la tête de la Fédération du BTP Pumonte

Antony Perrino, le dirigeant du groupe Perrino, a été élu ce jeudi 23 juillet 2020 à la tête de la Fédération du BTP Pumonte, lors d’une assemblée générale qui s’est déroulée à Ajaccio.

Il succède à son père, François Perrino, qui présidait la Fédération depuis dix-huit années, en ayant assuré six mandats.

Antony Perrino devra faire face à plusieurs défis majeurs, parmi lesquels la situation sanitaire mais également la formation auprès des jeunes.

La légitimité d’Antony Perrino à la tête de la Fédération 

Dirigeant du Groupe Perrino, Antony Perrino incarne la troisième génération à la tête du groupe familial. Fondé par son grand-père, Antoine Perrino, au sortir de la seconde guerre mondiale, le groupe avait vocation à participer à la reconstruction du pays. Dans les années soixante, le groupe a évolué vers la promotion immobilière.
Revenu en Corse en 2004, Antony Perrino en a repris la direction.

Le chef d’entreprise est depuis hier le président de la Fédération du BTP Pumonte.

Si son parcours, son expertise et ses compétences sont un gage de crédibilité et de légitimité pour la profession, Antony Perrino préfère tout de même souligner que si sa famille a depuis toujours joué un rôle au sein de la Fédération, la légitimité et l’hérédité ne doivent pas être confondues.

Par ailleurs, Antony Perrino est décrit par le secrétaire général de la Fédération, José Santoni, comme un fédérateur, capable de rassembler autour de lui. Cet atout est indispensable pour assumer le rôle de Président de la Fédération.

De plus, Antony Perrino a rappelé sa vision de la promotion immobilière et la responsabilité qui incombe aux promoteurs immobiliers selon lui : l’objectif n’est pas de bétonner le territoire mais d’y réaliser des constructions durables et ayant du sens afin de développer l’attractivité du territoire, dans le respect de l’environnement.

À la tête de la fédération, Antony Perrino devra relever de nombreux défis.

Les défis qui attendent Antony Perrino

De nombreux défis attendent toutefois Antony Perrino : le territoire insulaire doit développer son attractivité, auprès des professionnels et des jeunes générations.

L’immobilisme politique a prévalu pendant de nombreuses années et Antony Perrino considère que les entrepreneurs ont aujourd’hui un rôle à jouer, de même que la Fédération qui doit être force de propositions.

Par ailleurs, la crise sanitaire n’a fait que renforcer l’un des sujets majeurs : la formation à destination des jeunes.

Le nouveau président a souligné que le secteur peinait à attirer et à recruter et devait donc faire face à une lacune en matière de main d’oeuvre.
Le père d’Antony Perrino a toutefois assuré que le bâtiment était un domaine dans lequel l’ascenseur social était bien réel : un apprenti peut, suite à plusieurs années d’expérience, devenir chef d’entreprise.

Afin d’attirer de plus en plus de jeunes sont envisagées plusieurs pistes telles que la création d’une fédération régionale ainsi que la redéfinition des salaires.

Antony Perrino devra s’attaquer à l’ensemble de ces chantiers dès la rentrée de septembre.

Découvrez l’article de Corse Matin au sujet de l’élection d’Antony Perrino.

Comments are closed.